André RATSIMBAZAFY - Charles Antoine CLAUSSE - Ernest ROUX

 















 

 

Témoignage du Sergent/Chef André RATSIMBAZAFY,
affecté à le 42ème demi-brigade de mitrailleurs d’Infanterie Coloniale (DBMIC).

Il participe à la défense de la Meuse, à Monthermé, à partir du 12 mai 1940

 

Ecrit par son fils,  Jean-François RATSIMBAZAFY.
Transmis par les bons soins de Christine CASALINI

 

Voir page : Mission du 15/05/1940

Lire la biographie d’André RATSIMBAZAFY 

Haut de page

Haut de page


Adjudant/Chef Ernest ROUX

 

J'ai été contacté par Monsieur Jean Paul ROUX, fils d'Ernest ROUX, mécanicien navigant, affecté en juin 1936, à Villacoublay, puis à Etampes, à la 2e Escadrille du GC I/1, jusqu'à la déclaration de la 2e Guerre mondiale. Son carnet de vols (juin 1936 / février 1940) atteste qu'il a volé sur Bloch 200.

  

Photo de gauche :  Ernest ROUX porte l'insigne dela 2èmeescadrille, SPA 48 : le coq "Chante et combat").
 
 Sources : Alain COSTE

 

Devant le MB 200, moteurs tournants, Ernest ROUX est le 3e en partant de la gauche.
Les Bloch 200 servaient d'avions de commandement à la chasse avant l'arrivée des Potez 630-631 (voir son carnet de vols : à partir de mars 1939) .
Sources : Alain COSTE

Devant le MB 152 (capot moteur de 0,85 m aux couleurs deVichy, période entre début mai 40 et la mi-1941), le GC I/1,
Ernest ROUX est à gauche du cockpit, accroupi.
Le commandant debout sous l'hélice en uniforme clair est le commandant Pierre SOVICHE, chef du groupe jusqu'au 7 août 1941.
Le pilote accroupis le plus à gauche me semble l'adjudant-chef VEROTS
 Sources : Alain COSTE

 

Bloch 152 à moteur 14N49 (capot de 0,85m) reconnaissable aux volets de capot. Période : entre début mai 40 et la mi-1941
Sources : Alain COSTE

Ernest ROUX aux commandes du codé "12" : Bloch 152 n° 215 1ère escadrille du GC I/1. Cet avion figure dans le livre de Serge Joanne page 169 où il apparait en 1942 sans cocarde de fuselage et avec les bandes tricolores obliques sur les ailes et rouge et jaune sur capot et empennages. Cet avion a un moteur 14N25 (capot d'1 m de diamètre et plaques d'échappement latérales). Cela s'explique par le fait qu'il n'avait pas reçu d'affectation en 1940, juste replié à Toulouse. Il n'a été affecté au I/1 qu'en août 1940 quand le groupe a été recomplété en personnel et matériel. A l'armistice il était à Agen avec 15 avions et a rejoint Lyon à cette époque.
Sources : Alain COSTE

 

 

Tout comme moi, pour mon grand-père, le fils d'Ernest ROUX, Jean Paul, cherche à identifier les personnages sur ces photos, également il recherche toutes informations, sur la carrière de son père. Il prépare la biographie de son père.

Son carnet de vols (juin 1936 / février 1940)

Si vous avez des infos le concernant, merci de bien vouloir me contacter :

francois1.iung@orange.fr

 

François Iung, fils aîné de la fille Anne, de René Munier.
francois1.iung@orange.fr

Haut de page