Préambule :

Ces quelques pages, sont dédiées à la mémoire de René Munier, pilote de BLOCH 152, du Groupe de Chasse II/I, mort pour la France, le 15 mai 1940, en combat aérien.

 

L'essentiel est, avant tout, de rendre hommage aux aviateurs de cette époque, en retraçant la courte carrière d’un pilote de chasse (1930/1940).

Ce site est principalement dédié à celles et ceux, qui ont permis de sauvegarder sa mémoire, particulièrement par les commémorations qui sont perpétrées, là où est tombé l’avion, au nord de Monthermé, dans les Ardennes.

Initié depuis peu, ce site, en cours d’élaboration, comporte un grand nombre d’interrogations. Il est destiné à regrouper les informations sur la vie de René Munier, afin que l’on ne l’oublie pas.

 

Les éléments publiés, sont issus de nombreuses origines, que ce soit archives familiales : de pièces militaires, de photos, de lettres et de cartes postales, ou de recherches sur Internet (voir page liens). les cartes postales, qu'il a envoyées à son épouse correspondent certainement à des aérodromes où il s'est posé : Colmar, Couvron, Caen, Etampes, Hyeres, Laon, Le Barcares, Le Bourget, Lyon, Marseille, Metz, Perpignan, Pau, Reims, Rennes, St Raphael, Tours …

Ou de son séjour en Afrique (1937-1938) : Alger, Biskra, Setif, Tlemcen, en Algerie ; Meknes, au Maroc ; Bizerte, en Tunisie.

Ou des avions qu’il a pilotés, ou admirés : Bleriot 110, Breguet 14, Dewoitine grand raid, Neuport 62, Potez 25, Handley Page moteurs Hannibal G-AAGX…

Ou des sites où il a séjourné ou qu'il a visités : Amerschwihr, Dudenheim, Dugny, Geradmer, Hoswald, -Kaysersberg, Le Tarn, Montcornet, Mont Sainte Odile, Mourmelon, Paris, Riquewihr, Sion, Verdun…

Une première incertitude est le grade de René Munier. Sur sa dernière sépulture et nombreuses lettres etdocuments, il est cité, soit le grade de : Sergent, Sergent-chef, Adjudant ou Adjudant-chef. Sa famille détient son uniforme avec les galons brodés d’Adjudant (galons blancs).

 

A-t-il été nommé Adjudant/chef, avant sa mort ou àtitre posthume ? Sur sa dernière demeure, est gravé :

René MUNIER
Adjudant chef pilote
15 mai 1940

Son parcours a été retracé par le recoupement de lettres, où pendant la période de la drôle de guerre, il voulait certainement se montrer rassurant, optimiste et discret par égare à la censure.

N’hésitez pas à me contacter si vous êtes en possession d’éléments le concernant ; ou pour toutes erreurs qui subsisteraient sur le site, afin de les rectifier. Si par chance, sur une des photos, vous reconnaissez un père, un grand père, ou quelqu'un que vous avez connu, nous avons certainement des souvenirs en commun, ou à faire partager.

Avertissement technique : afin de conserver un minimum de définition et pour permettre une identification, la taille des photos et des documents reste importante. C’est ce qui entraine un fort ralentissement, quant à l’affichage des pages de ce site. Merci de bien vouloir patienter.

Il est possible d’obtenir ces photos et documents, en haute définition, sur simple demande.

François Iung, fils aîné de la fille Anne, de René Munier. francois1.iung@orange.fr

 


Remerciements :

- A la famille Ponce Pigeot,
- A 1a famille Crocq,
- A la famille Autier,
- A Monsieur et Madame Roger,
- A Monsieur Laurent,
- A 1a famille Munier,
- A la section locale de Monthermé de l'Union Nationale des Combattants,
- A la municipalité de Monthermé,
- A la municipalité de Norroy lès Pont à Mousson,
- A l’ensemble des porte-drapeaux,
- Aux participants (autorités civiles et militaires, ainsi que tous les anonymes), qui ont honoré de leur présence aux cérémonies de commémoration,
- Aux différents auteurs des sites, ainsi que d’articles de presse, nommés en référence...

Ce site est dédié tout particulièrement à la mémoire de Monsieur Paul Lotterie, Monsieur Claude Billy et de Monsieur Claude Pierson.

La famille Pigeot, été 1943, de gauche à droite
Madame Pigeot, ses deux fils Lucien et Louis, Anne Munier
Monsieur Pigeot et Paulette Munier

 



 

 

François Iung, fils aîné de la fille Anne, de René Munier.
francois1.iung@orange.fr

 

OIe